L'antre des Ames Errantes

L'antre des Ames Errantes
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un amour incontrôlable

Aller en bas 
AuteurMessage
Valentine
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 99
Age : 38
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Un amour incontrôlable   Mer 5 Nov - 21:55

Un amour incontrôlable

Un roman qui nous emporte dans l’univers de l’amour qui
s’empare de nous et qui est impossible à combattre...




Chapitre un

Par un soir d’hiver, je suis assis seul dans un bar. Je bois un verre au comptoir. Je ne pense à rien mais tout a coup, je pense a un gars que j’ai déjà rencontré dans ce bar, il s’appelait Sébastien Maheu. Il était beau, grand, les cheveux châtain, yeux bleus ciel, de large épaules, des lèvres bien dessiner avec son sourire généreux, des mains douce... Je le trouvais charmant comme tout. Je l’ai revue à quelques reprise déjà, parce que nous sommes sortie ensemble. J’étais folle amoureuse de lui. Mais je ne l’ai plus revu depuis notre dernière rencontre chez-nous. Il m’a comme laisser tomber.

- Un autre verre mademoiselle? dit un serveur qui me parlait.

- Non, pas toute suite. dis-je en soupirent sans le regarder. Car j’avais bu deux verres.

Un autre voix qui répond:

- Non, même pas en ma présence! dit un jeune homme qui était debout a coté de moi.

Je me décide a le regarder. Mais quel plaisir a mes yeux de le revoir. Il était là. J’ai fahie lui dire: «Espèce de...» Mais je me suis retenu. Mon coeur en le voyant là a mes cotés, a sursauté de joie.

Je lui dis:

- Sébastien! toute surprise.

- Pis tu le prends-tu ce verre avec moi? dit-il poliment.

Je réfléchi mais dois-je accepté de prendre ce verre avec lui? Est-ce qu’il va me laisser tomber comme la dernière fois? Pourquoi qu’il rebondi dans ma vie comme ça? Pourquoi j’ai tant de difficulté a me résonner quoi lui dire et quoi répondre?

Je cale ma dernière gorgé en lui disant:

- Non, je dois m’en aller! sans le regarder dans ses yeux, de peur qu’il voit m’a colère dans mon regard.

Je le regarde enfin mais avec déception dans mon regard car je voulais a tout prix m’échapper de lui. Je ne voulais plus le revoir. Je ne voulais plus avoir de la peine à cause de lui. Mais au fond de moi, je voulais rester car c’était mon rêve de le revoir.

Mon coeur a voulu changer d’avis mais non je garde ma première idée de m’enfuir. Je ne savais plus quoi penser, moi, Christine Vallée. J’avais la mémoire tout brouillé. Je me décide a me lever et je prends mon sac. Je lui souris mais peut-être que je fais une gaffe de partir, peut-être qu’il est sincère, me parler ce qu’il m’a fait... Je me décide à lui dire sincèrement:

- On se reprendra pour ce verre, ok?

- Mais, je t’ai cherché dans toute la ville pour te parler. dit-il en me regardant droit dans mes yeux.

- Quoi? Tu m’as cherché pour me parler de quoi et pourquoi?

- Christine, ne fait pas l’ignorante, ok? Et en plus tu le sais pourquoi que je voulais te revoir. me dit-il sérieusement.

Je ne lui répond pas. Je mets mon manteau et je file à la sortie à toute vitesse. J’en avais assez de lui. Je ne veux pas qu’il transperce mon coeur une seconde fois. J’entends sa voix me dire au loin parmi tant de voix et la musique qui jouait fort:

- Non, Christine, ne t’en va pas toute suite, j’ai besoin...

Le reste de sa phrase était flou et j’entendais d’autre voix au travers. Mais quand je suis arriver dehors, j’ai regardé ma montre et il indiquait 1 heure. Je me dis mais il est trop de bonne heure pour rentrer, alors je vais aller a un restaurent qui était ouvert.

Au restaurent, je commande un café et un gâteau au chocolat. Mon dessert préféré que j’en raffole tellement que j’en n’oublie mes minutes d’avant avec Sébastien au bar.

~

Rendu chez-nous dans mon appartement, je me questionne a voix haute:

- Mais pourquoi que je me suis enfuis de lui? Peut-être que je ne le reverrai plus? Oh non! Pas ça!

J’ai pris un grand verre d’eau froide et j’ai plongé dans un sommeil profond pour une longue nuit a rêvé à Sébastien dans mes bras.

~

Le lendemain matin, c’est la sonnerie de la porte qui me réveille. Je me lève endormi. Je me dis qui peut bien être à cette heure là.

Je vois une fille a peut près de mon âge (18-19 ans) me disant:

- Est-ce que je suis bien chez Christine Vallée?

- Oui, c’est moi Christine. Est-ce que je peux vous aidé?

- Oui, c’est pour l’annonce que vous avez mis dans le journal. Je suis intéressé. en me montrant le journal.

- Rentre, on va en discuter, ok?

- Ok! me dit-elle.

~

- Bye! Sophie! A demain! On va bien s’entendre nous deux.

- Bye! Christine!

Après qu’elle soit sortie, j’ai pris une bonne douche et je me suis préparé pour sortir.

~

Je me suis arrêter dans un restaurent pour prendre un café pour me réchauffer.

Une serveuse arrive à ma table et me dit:

- Salut! Un café et un gâteau au chocolat aujourd’hui?

- Non, seulement un bon café chaud pour me réchauffer.

Quelques minutes plus tard, j’espère a le revoir Sébastien car je l’aime encore, comme si la flamme serais allumer une seconde fois dans mon coeur. Perdu dans mes pensées, je pense à ma première rencontre avec lui au bar, il y a environ un an. Quand il y a eu le slow, il m’a invité a danser avec lui. Dans ses bras, il y avait de la tendresse, de la passion... Et à la fin de la chanson, il m’a donné un petit baiser sur ma joue rougie par l’émotion. Sébastien m’a renouveler mon coeur qui était sans amoureux. Sébastien mon héros et mon coeur recommençais à zéro a aimer. Là émerveiller. Cette soirée là, je l’oublierai jamais de ma vie, elle va rester dans mon coeur et dans ma penser pour l’éternité.

- Allo! Youhou! La terre appelle la lune. la voix me réveille de ma rêverie.

Je la regarde, bien oui, c’est mon amie Ariane qui est venu manger au resto, sans qu’elle me le dise.

- Salut la malcommode! Ça va?

- Oui! me dit-elle

- Viens t’assoire à ma table, reste pas planté là.

Elle commande un gros pepsi et une moyenne poutine. En me regardant de coin de l’œil, comme si elle voulait que j’en prenne une avec qu’elle. Elle est un peu rondelette.

Elle me regarde et me dis:

- Pis toi, ça va? Où tu étais tantôt sur la lune? dit-elle en riant.

- Oui, ça va! en mentant.

- Je te trouve radieuse Christine. Qu’est-ce qu’il y a? hum… un nouveau garçon dans l’œil? Pour la St-Valentin dans un mois environ?

- Non! sur un ton froid et sec

- T’est sur que ça va, Christine?

- Oui!

Est-ce qu’elle a à s’inquiète pour moi tout à coup? Je la regarde manger sa poutine. Puis je me replonge dans ma rêverie avec Sébastien. Mais comme de l’injustice, il y a quelqu’un qui est venu à notre table, Alicia Gamache, parler à Ariane pis elle m’énerve car elle vole les chums des autres. Moi, j’avais peur qu’elle me vole Sébastien, même qu’il n’est pas mon chum mais mon ex.

- Salut Christine! Ça va? me dit-elle.

- Oui et toi?

- À merveille! d’une voix ensorceleuse. Pis quoi de neuf?

- Moi, pas grand chose, comme d’habitude.

Je commençais a être tanner d’elle, elle est comme un chien de poche. Je voulais qu’elle parte, qu’elle s’enlève de sur cet plancher de ce restaurent ou que moi, que je m’en aille loin d’elle pour ne pas qu’elle m’ensorcelle. Que faire? Il faut que je pense vite à une solution.

- Est-ce que je peux m’assoire avec vous? demande Alicia.

Ho, non! Mais qu’est-ce que je fais? L’endurer ou m’en aller d’icitte.

- Moi, j’ai fini, je te donne ma place. Tu vas pouvoir parler en paix avec Ariane.

Ariane me regarde d’une drôle de façon dans son regard.

Elle me dit :

- Déjà! Pourquoi tu pars?

- J’ai des commissions à faire et des tonnes de chose à faire pour demain. Bien oui, il y a quelqu’un qui est intéresser pour l’appartement et elle vient demain avec ses affaires.

- T’a trouver quelqu’un pour habiter avec toi dans ton appartement? me demande Alicia.

- Oui! Pis j’espère qu’elle n’est pas comme toi.

- Hein! Je ne comprend pas, Christine.

- Je me comprend. en là regardant.

- Ok, mais il est de bonne heure encore. me dit Ariane.

- Mais, on est dimanche aujourd’hui et demain ça tombe bien car demain je n’ai pas de cours. Mais j’en ai juste un à 3 heures.

Je mentais, moi Christine mais jusque j’ai dis la moitié la vérité. Pour Sophie, c’est vrai et le reste c’est faux mais l’école, c’est vrai.

- Bon c’est quoi que je fais? Maintenant rendu dehors au froid.

Je prend la direction de mon appartement mais je vois un pick-up me klaxonner. Je marche plus vite mais impossible, car il m’a bloqué le chemin.

Il ouvre la porte pour que je puisse m’assoire dans son pick-up a côté de lui. Oui, c’est lui, Sébastien. Mais c’est quoi qu’il veut pour l’amour du ciel.

-Salut! me dit-il poliment. Embarque, je vais te reconduire, il fait froid pour une belle fille comme toi, hein! S’il te plait! Embarque.

- Tu es sure pour une belle fille comme moi?

- Oui, ma belle! Aller viens, Christine!

Mais c’est quoi que je fais? J’embarque ou pas? Il a l’air vraiment sérieux.

- Bon ok! J’embarque.

J’embarque mais ma pensée capote, car je repense à la journée de la St Valentin de l’année dernière passer avec lui. Avant qu’il vienne me chercher, j’écoutais la chanson qui me fessait chavirer, celle du Titanic «My heart will go on» de Céline Dion et j’avais hâte qu’il vienne me chercher. Et dans son pick-up, c’était magnifique, mystérieux, gênant…

- Tu as l’air songeuse, Christine! À quoi tu penses? Si c’est pas trop indiscret.

Je pose mon regard dans ses yeux bleus mais je fabule, je suis entrain de m’avancer vers lui pour l’embrasser. Je l’embrasse passionnément comme ci il m’aurait pas laisser.

Quelques minutes plus tard, un klaxon me réveilla de la réalité, j’avais rêvé mais je pensais que je l’embrassais pour de vrai. J'étais presque dans le milieu de la rue... Ah quel malheur! Il va me rendre malade si ça continu. Pourquoi, il me tourment ainsi?

Un très joli garçon, vient a ma rescousse si j'étais correcte. Il se nomma et m'invita a prendre un café. Mais, je venais a peine de sortir
d'un restaurent. Alors, j'ai refusé, malgré que j'en avais le gout.

- Une autre fois alors? dis-je en lui souriant.

Je le regardais partir au loin, comme si j'aurais perdu ma change de ma vie. Alors, je rentre chez moi à pied. Une fois rendu chez nous, je me mettais à l'aise et j'ouvrais mon ordinateur. J'embarquais sur le net pour naviguer.
Je trouvais vraiment le temps long et pénible à mes yeux. Je décidais à aller clavarder sur mirc. Mais c'était toujours de pire en pire. Je tombais sur des pré-adolescents qui niaisaient les gens. Ah!! C'est la vie me disant cela. Il y a jamais de bonne personne sur ces affaires la et quand j'y allais c'était vraiment pas le bon moment pour y aller. Pas un seul signe de personne raisonnable dans la même situation que moi. J'étais désemparée mais que ça allait se calmer un moment donner et que j'oublierais l'amour de ma vie pour de bon. Mais que j'espérais qu'il me revienne, mais je sais tout le mal qui m'a fait subir. Alors, il faut mieux que je l'oublie.

Je me suis couché de bonne heure pour me laisser aller dans mon imagination et de rêver à l'amour de ma vie.
À 4 heure du matin, j'attendis des bruits, ça me réveilla. Une porte ce fermer, des rires. Donc, je suis aller voir pour constater ce qui ce passait. En voyant Sophie avec un homme entre ses bras en s'embrassant des fou comme si j'existais pas.

- Sophie? dis-je en la regardant étrangement.

Ils se lâcha d'un seul coup, tout surprit.

- Christine! Qu'est-ce tu fais la? T'es pas couché pis entrain de dormir.

- Vous m'avez réveillé. C'est qui lui?

_________________
“Le passé me déprime et le futur m’angoisse ; de cette façon, je préfère rester dans le présent.”
Ma poésie http://amesensible.blogspot.com
Mon blog http://ilesecrete.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ames-errantes.forumactif.com
Valentine
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 99
Age : 38
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Un amour incontrôlable   Mer 5 Nov - 22:02

- Un homme, le beau, le meilleur du monde.. dis Sophie.

Je me questionne.. Voyon a déménage a 4 heures du matin et avec un homme dans ses bras ? Oui, mais je lui avais donner la clé lorsqu'elle est venue me rencontrer..

- Je croyais que tu déménagerais vers les 10 heures et non avant..

- Oui mais j'ai eu un homme pour m'aider..

- Désolé mademoiselle.. Je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un ici.. Encore désolé.. dis l'homme.

- Ok, pour cette fois mais ne recommencer pas.. Surtout pas a 4 heures du matin, s'il vous plait..

Je retournais dans mon lit. Mais impossible a me rendormir. Il me rappelle quelqu'un celui la.. Je décide de prendre l'internet pour passer le temps. Ah!! J'ai du courriel.. Je vais voir et j'appercois un courriel de Sébastien.. Ah! Non!! Comment il a trouvé mon adresse? Je décide de l'ouvrir et je commence a lire..

Bonjour ma belle Christine de mon coeur

Je ferme la page, je ne voulais plus lire la suite.. J'en avais trop lu.

- Je crois que je vais aller me coucher. dis-je a voix haute.
Voila que j'ai tombé de fatigue sur mon lit.

Mon cadren sonne a 8:30.. Je me réveille sur le champs. Crime de nuit courte. Non, couper en deux, je veux dire.. Je me dirrige sur la cafetière mais je constate qu'il y avait du café de fait.. "Sapristi" disais-je a voix haute.

- Désolé!!! D'une voix d'homme

J'ai fait le saut en criss.. Je me retourne et je vois le bel homme de la veille qui m'avait klaxonner.. Je me rappelle même plus de la nuit dernière avec Sophie et homme que je n'avais pas vu comme du monde.. Je ne pensais même plus que Sophie était la.. Grrrr!!!

- Ah oui!! La je me rappelle de toi.. Hier, tu m'as klaxonné. Tu sort avec une fille et tu me lavais pas dit..

- Écoute, écoute moi.. J'ai rencontré Sophie hier soir et elle ma inviter.. Ça cliquer ça bien l'air ou elle voulait tout simplement avoir du bon temps..

_________________
“Le passé me déprime et le futur m’angoisse ; de cette façon, je préfère rester dans le présent.”
Ma poésie http://amesensible.blogspot.com
Mon blog http://ilesecrete.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ames-errantes.forumactif.com
dilan
Langue pendue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 65
Localisation : France
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Un amour incontrôlable   Lun 1 Déc - 3:00

très interressent ! c' est toi qui écrits ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentine
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 99
Age : 38
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Un amour incontrôlable   Lun 1 Déc - 3:00

oui c moi qui la écrit

_________________
“Le passé me déprime et le futur m’angoisse ; de cette façon, je préfère rester dans le présent.”
Ma poésie http://amesensible.blogspot.com
Mon blog http://ilesecrete.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ames-errantes.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un amour incontrôlable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un amour incontrôlable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» un amour de chat
» Produits dérivés... ou comment se ruiner par amour pour Jane
» L'amour en trois dimensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre des Ames Errantes :: Le coin des Artistes :: Les écrits-
Sauter vers: